Jeunes de 15-18 ans

Il s'agit de jeunes sortant de la scolarité obligatoire avec un niveau scolaire insuffisant pour entamer une formation en apprentissage ou école professionnelle, ou même pour accéder à des mesures orientées spécifiquement vers des démarches d'insertion professionnelle.

 

Jeunes de 18-25 ans

Jeunes adultes qui ont des difficultés d’insertion professionnelle, dont le principal écueil consiste à avoir des lacunes scolaires importantes, ce qui prétérite leurs examens d'aptitudes et leur capacité à suivre les cours professionnels, ou qui peinent à remplir les conditions d’employeurs potentiels.

 

Jeunes réfugiés et requérants d'asile

La situation des jeunes réfugiés et requérants d'asile est particulièrement complexe, car en plus des problèmes liés à leur parcours de migration. ils n’ont souvent bénéficié que de très peu de scolarisation dans leur langue d’origine, voire dans certains cas n’ont pas du tout eu l’opportunité d’aller à l’école. De plus, leur langue maternelle est souvent très éloignée du français, tant du point de vue du script, de la phonétique, que de la grammaire.

Lorsqu’ils arrivent en Suisse après l’âge de 16 ans, les classes d’accueil de l’école obligatoire leur sont fermées et ils ne peuvent par conséquent pas rejoindre de cursus scolaire en Suisse; parfois ils n’ont pas non plus d’accès à l’OPTI.

Ils n’ont que peu, ou pas de soutien familial dans les cas où ils sont arrivés en Suisse comme requérants d’asile mineurs non-accompagnés.

Leur cercle social se compose principalement de personnes de même origine, et ils n’ont pas beaucoup d’occasions pour pratiquer le français.

 

Pour ces jeunes, le projet Cap Horizon propose des objectifs spécifiques pour les cours de français: travail sur la phonétique, prononciation, lecture, vocabulaire et grammaire de base. Pour les autres activités ils suivront les programmes décrits ci-dessous. 

 

 

Retour au Sextant